Sélectionner une page

Malgré le prélèvement à la source de vos impôts, les déclarations de revenus restent nécessaires et obligatoires. En effet, le prélèvement à la source est destiné à simplifier le paiement de l’impôt, en supprimant le décalage d’un an qui existait jusqu’à présent entre la perception des revenus et leur imposition.

Depuis le 01/01 la quasi-totalité de vos revenus sont imposés en temps réel. Cependant, cette nouvelle façon de payer ne modifie pas les règles de calcul. Chaque année, l’administration fiscale continuera de calculer l’impôt dû grâce à votre déclaration de revenus et comparera le résultat obtenu aux acomptes mensuels versés via le prélèvement à la source.

L’année 2018 est l’année de transition : l’année blanche. Votre impôt sur vos revenus non exceptionnels est annulé via le crédit impôt de modernisation du recouvrement. Il n’effacera pas l’impôt dû sur vos revenus exceptionnels et sur ceux hors champ de la réforme. L’impôt correspondant à ces revenus vous sera réclamé entre septembre et décembre 2019. Les réductions et crédits d’impôts viendront quant à eux en déduction de l’impôt dû et l’excédent vous sera remboursé fin août début septembre.

Attention, l’année de transition s’accompagne d’un certain nombre de mesure technique destinées à éviter tout comportement d’optimisation fiscale. Des règles spécifiques s’appliquent notamment pour les travaux réalisés dans les biens loués.